Nabilla : Violation de son contrôle judiciaire, la justice rend son verdict !

il y a 5 ans - Article rédigé par la rédaction du magazine Star24

La justice a rendu son verdict suite à la dernière convocation du phénomène médiatique Nabilla Benattia pour violation de contrôle judiciaire.

nabilla-sur-lci-le-19-avril-2016-11534562oaubl_1713

Nabilla Benattia, personnage emblématique de télé réalité et ancienne chroniqueuse sur Touche Pas à mon poste a été convoquée mercredi dernier par le juge des libertés et de la détention que le parquet a saisi en janvier 2016. La starlette a en effet été convoquée pour violation de son contrôle judiciaire qui lui interdisait de rentrer en contact avec son petit ami Thomas Vergara et de quitter la France. Malgré cela la jeune femme a retrouvé le jeune homme en Suisse près des siens. Bilan de cette convocation donné par le procureur Catherine Denis confirmé par la chaine de télévision BFMTV et la radio RTL : Nabilla Benattia est dés aujourd’hui libre jusqu’à son procès qui se tiendra le 19 mai prochain.

En effet, la jolie brune est très médiatisée depuis l’émission des Anges pour sa phrase « t’es une fille t’as pas de shampooing ? C’est comme si je te disais t’es une fille t’as pas de cheveux ? Allô ? Non mais allô quoi ? ». Cette surmédiatisation aurait été source de beaucoup de conflits pour le couple, notamment dans la nuit du 6 au 7 novembre 2014 après une séquence assez sexy dans laquelle on voit la jeune femme danser avec l’autre chroniqueur Gilles Verdez, ce qui n’aurait pas plu à son compagnon et aura donné lieu à une dispute dramatique. Soupçonnée d’avoir porté un couteau au thorax à Thomas Vergara dans un hôtel de Boulogne-Billancourt ainsi qu’une blessure au dos le 8 août 2014, également par arme blanche, dans les Bouches-du-Rhône, Nabilla a été mise en examen en novembre 2014 puis mise en détention provisoire pour tentative de meurtre. Celle-ci avait d’abord déclaré que son compagnon s’était blessé tout seul puis celle-ci a fini par reconnaitre les faits, selon elle, involontaires.

La jeune femme a d'ailleurs sorti un livre appelé "#TropVite" pour se confier et expliquer aux gens ce qui l'a conduite à cela.

Et-vous, êtes vous d'accord avec la décision de la justice ? Avez-vous lu son livre ?

J.C

Articles similaires