Aurélie Van Daelen : elle balance sur les salaires des chroniqueurs du Mad Mag

il y a 5 ans - Article rédigé par la rédaction du magazine Star24

Désormais sans pression, l'ex chroniqueuse du Mad Mag, balance tout sur les coulisses du programme d'NRJ12, avec une rancœur tenace. 

Publié sur le blog de Jeremstar, Aurélie Van Daelen a publiquement officialisé la rumeur de son départ du Mad Mag via les réseaux sociaux il y a quelques jours. Allant de confidences en confidences, celle qui avait choisi de rester discrète ne tient plus sa langue et balance tout sur les raisons de son départ.

aurelie

Entre moqueries, blagues salasses, et ambiance pourrie, la jeune maman qui flirtait avec la dépression s'est finalement décidée à quitter le programme car sous-estimé pour son travail, malgré 5 ans de bons et loyaux services.

"J'en avais marre qu'on me prenne pour une conne".

Les mots forts de la belge exprime toute la rage et la rancune qu'elle a, en se penchant sur son expérience.

En plus de prendre sur elle par rapport à son environnement de travail, elle devait aussi faire face aux inégalités salariales.

benoit-aymeric

Selon elle, Benoit et Aymeric Bonnery sont les petites perles de la production et donc mieux payés que les autres chroniqueurs. Quand elle, touchait 2700 euros par mois, Benoit et Aymeric eux touchent 350 euros par jour. Faites le calcul. Aucune info en revanche sur le salaire de l'animatrice Ayem Nour.

Injustice et incompréhension. Aurélie estime s'être donnée pendant 5 ans pour cette chaîne, allant jusqu'à accepter de laisser son enfant, peu de temps après son accouchement.

Pour ceux qui se demandent quel sera l'avenir de la jeune femme. Rassurez-vous, elle a déjà ficelé ses petits projets, pensant à sa reconversion de "blogger mom" (maman blogeuse). En effet, avec sa chaîne Youtube déjà crée, Aurélie pourra pleinement se consacrer à la préparation de ses tutos mode beauté et autres pour toutes les jeunes mamans comme elle.

Avec ses déclarations, on comprend qu’entre elle et le Mag c'est bel et bien fini !

Lucrèce Tairou

 

Articles similaires