TPMP : défis, frayeurs, les stylistes balancent !

il y a 5 ans - Article rédigé par la rédaction du magazine Star24

Si vos chroniqueurs préférés de TPMP, sont toujours bien apprêtés, c'est en partie grâce au travail de stylistes, ils se confient. moment-d-emotion-hier-dans-tpmp

Après le récent scandale de la claque de Joey Starr donnée à Gilles Verdez en plein direct lors de la diffusion quotidienne de Touche pas à mon poste, les stylistes de l'émission nous font entrer dans les coulisses.

Dans une interview accordée au ParisienVirginie Carrozza et Alexandra Pouzet, les deux stylistes des émissions Touche pas à mon poste et Touche pas à mon sport expliquent qu'elles ont la lourde tâche de choisir pour chaque quotidienne les tenues d'une vingtaine de chroniqueurs. De ce fait, les deux femmes se chargent de trouver plus de 100 tenues par semaine. Ce sont de vraies responsabilités car il faut savoir être efficace à tout moment : "un jour, on s’est retrou­vées à cher­cher quinze blou­sons en cuir iden­tiques mais dans des tailles diffé­rentes pour le soir même !" confient-elles. La seule exception à la "règle" c'est Isabelle Morini-Bosc, qui se sert de sa propre garde-robe.

Pour sélectionner des tenues différentes, Virginie et Alexandra s'approvisionnent dans un stock de pièces achetées ou pour la majeure partie elles empruntent. Si pour les hommes le choix des costumes reste plutôt simple, les chroniqueurs étant assis quasi tout le long de l'émission, "sont encouragés à porter leurs propres jeans et chaussures", excepté Cyril Hanouna qui lui est "tout le temps debout". Ils n'empruntent que "des vestes de costumes et des chemises qui vont du 48 au 54 et sont reportées plusieurs fois".

Du coté des femmes, celle qui réjouit le plus les stylistes, c'est Enora Malagré. En effet, les stylistes déclarent  "beaucoup s'amuser avec elle" et lui proposer "une dizaine de tenues qu'elle choisit dedans au fil de la semaine selon ses envies". Si cette collaboration semble être une réelle partie de plaisir, cela se révèle être aussi un grand défi parce que la chroniqueuse fait du 34, une taille difficile à trouver aux bureaux de presse  car ces derniers "prêtent généralement du 36-38 pour les collections femmes". Malgré cela, Enora s'en sort toujours très bien et ne cesse de séduire la gent masculine !

Look of the day... Vous kiffez ou c'est degeu ? ? biz #tpmp

Une photo publiée par Enora Malagré (@enoramalagre) le

Pour finir, les reines de la mode nous avouent que leur "angoisse quotidienne, c'est de savoir s'il y a du ketchup ou de la mayonnaise prévus dans le déroulé de l'émission". Par chance, "on a un très bon pressing !". En effet, Cyril Hanouna est un spécialiste en matière de débordements !

Et vous, que pensez-vous des tenues sélectionnées avec soin des chroniqueurs de TPMP et TPMS ?

J.C

Articles similaires