Mika : "Je me suis endetté mais d'une fortune !"

il y a 7 ans - Article rédigé par la rédaction du magazine Star24

Facebook Twitter Copy URL

Mika, coach de The Voice, est revenu sur le concert qui l'a totalement ruiné.

mikaagrenoble

C'est dans 50 minutes Inside que Mika s'est confié à un animateur qu'il connait très bien, Nikos Aliagas. Lors de son interview, le coach de The Voice est revenu sur les grands moments de sa carrière et notamment l'un des concerts qu'il a donné au Parc des Princes le 4 juillet 2008. On y apprend que le chanteur pop britannico-libanais s'était profondément endetté pour assurer le show :

« C'était mon premier grand concert comme ça, j'avais même pas fait un festival aussi grand ! (...) 55 000 places vendues ! » a-t-il expliqué. « J'avais dépensé tellement de fric ! J'avais pas de fric, c'était seulement un an après le lancement de mon album, ça prend du temps pour toucher les droits d'auteur. Je me suis endetté, mais d'une fortune ! » a-t-il poursuivit.

Le spectacle grandiose auquel avait pu assister le public lui a ainsi posé quelques problèmes pour le reste de sa tournée. « Ils ont coupé toutes les cartes de ma maison de prod', on s'est retrouvé en tournée avec tous nos comptes bloqués. Je me suis tellement endetté pour ce concert que j'ai dû presque faire quatre mois de tournée pour rembourser, alors on a ajouté des festivals, on a ajouté des concerts... »

Celui qui a été victime d'homophobie lors d'un séjour en Italie regarde maintenant cette mauvaise période avec un œil amusé, tout en déconseillant vivement aux jeunes artistes d'être aussi inconscient que lui ne l'avait été et de ne pas faire les mêmes erreurs, ajoutant tout de même : « En même temps cette inconscience, faut jamais la perdre ! »

L'auteur de Good Guys fait maintenant bien plus attention lorsqu'il organise des concerts. Ce vendredi 27 mai, il sera présent sur la scène de l'AccorHotels Arena de Paris (ex-Bercy) pour un show qui s'annonce grandiose : « C'est une soirée sur mesure pour Bercy. » Une façon pour lui de dire à quel point il est amoureux de Paris : « C'est une lettre d'amour à Paris. J'ai décidé de le faire quelques semaines après les attentats, c'était ma réaction. »

Les soucis financiers de Mika semblent bien loin de lui maintenant.

Articles similaires